Biographie du Chef

Petite histoire de la famille Lorain : en Bourgogne, l'amour de la gastronomie, de père en fils

Jean-Michel Lorain a reçu nombre de récompenses au cours de sa carrière, couronnant son savoir-faire en matière de cuisine. En 1993, Gault Millau le proclame chef de l'année, accordant à sa cuisine la plus belle note : 19,5. Soucieux de mettre en avant son équipe et le dur labeur réalisé, au quotidien, pour gérer une véritable entreprise, Jean-Michel Lorain ne se met pas en avant, avouant même volontiers une certaine méfiance vis à vis des honneurs et des travers de la médiatisation. Le respect et le travail auront toujours été la base, la singularité de la « patte » Lorain

L'amour de la gastronomie, il l'a reçu en héritage : littéralement élevé en cuisine, à l'ombre de sa grand-mère et de ses parents, Michel et Jacqueline Lorain, il observait, admiratif, leurs moindres gestes.  La transmission s'est faite de génération en génération, et la cuisine gastronomique s'est rapidement imposée comme la spécialité de la famille.

Il a fallu de longues années de travail intensif pour atteindre puis pérenniser l'image prestigieuse de la Côte Saint Jacques : le goût de l'effort et le souci de la perfection des Lorain se retrouvent dans les moindres détails, des cuisines aux chambres, du service à la qualité de l’accueil et des prestations proposées au client.

Le nom et la destinée de la famille Lorain sont désormais indissociables du monde de la cuisine gastronomique, en Bourgogne comme partout en France.
Et c'est dans cette région bourguignonne que l'histoire prend ses racines, avec la grand-mère de Jean-Michel Lorain.
Il y a déjà une soixantaine d'années, Marie Lorain ouvrait une petite pension de famille; qui aurait alors pu prédire que le clan Lorain porterait, quelques décennies plus tard, fièrement, l'étendard de la cuisine gastronomique française et que l'auberge de Marie Lorain deviendrait plus tard un des plus admirables établissements Relais et Châteaux de France ?

En 1971, une première étoile au guide Michelin récompense le travail de longue haleine de Michel Lorain aux cuisines et aux commandes de la Côte Saint Jacques. Jacqueline Lorain, son épouse, s'impose alors comme une sommelière réputée. En 1976 arrive la seconde étoile, et l'année suivante c'est au tour du Gault Millau de décerner à Michel Lorain trois toques rouges.

Jean-Michel Lorain fait alors ses armes et son apprentissage auprès des plus grands, dont Troisgros, Girardet et au restaurant Taillevent. Lorsqu'il rejoint son père à la Côte Saint Jacques en 1983, il est prêt à participer activement au développement de l'affaire familiale… mais également au rayonnement international de la cuisine et du savoir-faire des Lorain, bien au-delà des « frontières » bourguignonnes.

Le tandem Michel et Jean-Michel Lorain fonctionne à merveille : en 1986, ils sont récompensés d'une troisième étoile au Michelin, tandis que Gault-Millau décerne à Jean-Michel le titre très convoité de chef de l'année ! L'affaire familiale atteint alors un niveau exceptionnel et sa réputation, dès lors, ne cessera de croître.

En 2001, Jean-Michel Lorain reprend seul les rênes de la maison et décide d’installer les salles de restaurant au bord de la rivière pour offrir toujours plus de confort à ses clients. Un projet ambitieux qui sera couronné de succès.

Jean-Michel Lorain espère maintenant que sa fille, Marine Lorain, qui a hérité de son père  la passion de la cuisine, le rejoindra bientôt dans l'aventure de l’un des plus beaux Relais et Châteaux de Bourgogne et de France. Car, si vous en doutiez encore, outre les bons petits plats, la détermination, la passion et le savoir-faire sont parmi les grandes spécialités de la famille…

Jean Michel Lorain

Propos de Chef

Jean Michel Lorain

Relais & chateaux
Relais & Châteaux La Côte Saint Jacques - Jean-Michel Lorain - Tel : +33 (0)3.86.62.09.70 - Fax +33 (0)3.86.91.49.70
14, Faubourg de Paris, 89300 JOIGNY - Admin - Normadmin - Normaweb